diversité interculturalité

Diversité, interculturalité : une soirée d’échanges et de bonnes pratiques !

Ce lundi 5 mars a eu lieu une soirée d’échanges sur le thème de l’interculturalité, co-organisée par FACE Grand Lyon et Formasup ARL.

L’objectif de cette soirée : échanger mais aussi comprendre comment la diversité culturelle peut devenir un levier de performance pour une organisation.

De nombreux témoignages ont rythmé cette soirée :

– Yves Cimbaro, directeur de Formasup ARL

– Maha Merilhou, vice-présidente de FACE Grand Lyon

– Marisa Lai-Puiatti, conseillère du Défenseur des droits

– Inès Weill-Richant et Kenza Alaoui, fondatrices de la structure IK Turbulences

– Patrick Blayac, directeur RSE de l’entreprise Suez

– Mariam Khattab, directrice de Mozaïk RH

– Maria Lamier, cheffe d’entreprise HTP Centre-est

– Perrine Lottier, secrétaire générale de l’école Ciné Fabrique

– Anne-Lise Palaric, conseillère Pôle-Emploi de l’agence d’Oullins

« Le plus grand ennemi de l’interculturalité, c’est le stéréotype » Mariam KHATTAB

Cette soirée, animée par Nicole Hériter, Directrice Diversité de Formasup ARL, a été riche en échanges interculturels. Tous et toutes les intervenant.e.s ont partagé leurs vécus, leurs expériences, leurs avis sur la diversité au sein d’une organisation.

Après ce temps d’échanges, les invités ont pu se retrouver autour d’un buffet.

« La diversité, c’est se réinventer en permanence, se bousculer » – Perrine LOTTIER

  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
  • diversité interculturalité
Un grand merci à l’organisme Formasup ARL pour leur collaboration durant l’organisation de cet événement.

FormaSup Ain Rhône Loire, association loi 1901 créée en 1995 par les entreprises, représentées par les organisations professionnelles, interprofessionnelles et consulaires (MEDEF, CGPME, CCI) et les Universités et Grandes Écoles, développe avec le Conseil Régional Rhône Alpes l’apprentissage dans l’enseignement supérieur.
FormaSup Ain Rhône Loire anime le dispositif pour chacun des acteurs de l’apprentissage (entreprise, établissement de formation et apprenti).

Le CFA est certifié Qualité depuis 2007 (Norme ISO 9001) et a été labellisé Diversité en octobre 2013.

Vous souhaitez allez plus loin et acquérir des outils concrets pour gérer et manager l’interculturalité au sein de votre entreprise ?

Inscrivez-vous à nos sessions de sensibilisation gratuites à l’interculturalité !

Plus d’informations auprès de Fanny CHATEAU : f.chateau@fondationface.org – 04 72 10 01 09 – 06 41 30 98 45

 

Formations interculturalité
Les mots ont un sens

#LesMotsOntUnSens – Lancement de la campagne de sensibilisation contre les stéréotypes et les LGBT-phobies

Avec le soutien de la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), FACE Grand Lyon développe depuis plusieurs années des actions en faveur d’une société plus inclusive envers les personnes LGBT+ (Lesbiennes – Gays – Bi – Trans), notamment au sein des entreprises.

Aujourd’hui, FACE Grand Lyon lance sa campagne de sensibilisation « #LesMotsOntUnSens » pour agir sur les stéréotypes et les préjugés, et ainsi prévenir les discriminations et lutter contre les LGBT-phobies dans la sphère professionnelle.

Cette campagne nous a été inspirée par un groupe d’étudiant.e.s de l’école Sup de Com, mobilisé à cette occasion pour nous aider à créer une communication innovante et créative.

 

Les mots ont un sens

La campagne

Une série de 16 visuels ont été produits et seront diffusés sur les réseaux sociaux, ainsi qu’auprès de nos entreprises partenaires.
Leur principe est simple : associer à des stéréotypes et des propos LGBT-phobes trop souvent entendus un visage humain, pour deux raisons :

–   Montrer que ces phrases sont loin d’être anodines et qu’elles atteignent directement des personnes.

–   Montrer toute la diversité des personnes LGBT+, qui sont loin de constituer un groupe homogène, pour casser les clichés.

 

#LesMotsOntUnSens

« Les mots ont un sens », c’est le leitmotiv de cette campagne, son slogan.

En effet, les mots, les paroles, ne sont pas exempts de stéréotypes ou de clichés : ils en sont même un des principaux vecteurs. Et ces mots viennent influencer la perception que l’on a des personnes LGBT+, ils façonnent notre vision et peuvent mener à des discriminations, à des LGBT-phobies. Ils créent des représentations dont il est difficile de se détacher, et que les personnes concernées intériorisent directement.

Les mots peuvent être porteurs de violence, et il est nécessaire, pour une meilleure inclusion des personnes LGBT+ dans la société et dans le monde du travail, d’y prêter attention et de travailler sur son langage. Les propos LGBT-phobes ne doivent pas être banalisés : les refuser, c’est refuser la dévalorisation et la stigmatisation de ces personnes.

Pour plus d’informations sur le vocabulaire approprié, notamment celui utilisé ici, rendez-vous en fin d’article pour un lexique.

Pourquoi agir en entreprise ?

FACE Grand Lyon accompagne directement les entreprises pour leur offrir une meilleure compréhension de ces enjeux et pour les conduire vers l’inclusion des personnes LGBT+.

– Favoriser l’intégration de l’ensemble des salarié.e.s

Les discriminations en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre ne doivent pas être considérées comme relevant uniquement de la vie privée des salarié.e.s. Les relations au sein de l’entreprise sont donc directement influencées par la vie privée : un échange banal sur un week-end peut être une source de mal-être pour un.e salarié.e qui n’ose pas révéler son homosexualité par exemple, ou qui se sent dans l’obligation de le dissimuler. Seulement 16% des personnes LGBT en parlent à leurs supérieur.e.s hiérarchiques, et 39% n’en parlent qu’à certain.e.s de leurs collègues[1]. Cela peut avoir des conséquences sur leur sociabilité, leur intégration dans l’entreprise, et se ressentir directement sur leur bien-être mais également sur la qualité de leur travail.

– S’ouvrir à la diversité des profils

Les LGBT-phobies sont ancrées dans des stéréotypes et des clichés : 60% d’entre elles se traduisent par du rejet et de l’ignorance[2]. Cela a une incidence directe au sein des entreprises : 41% des demandeurs d’emploi estiment qu’être une personne homosexuelle constitue un frein à l’embauche, et le chiffre monte à 73% pour les personnes transidentaires[3]. Lutter contre les stéréotypes et les clichés permet de réduire ces discriminations et offre un meilleur accès à l’emploi pour les personnes LGBT+. En 2013, 20% d’entre elles s’estimaient avoir déjà été victimes de discrimination à l’embauche ou dans leur emploi au cours des 12 derniers mois[4]… Déconstruire les idées reçues, c’est aussi permettre à l’entreprise de s’ouvrir à une diversité de profils compétents.

– Permettre le bien-être de l’ensemble des salarié.e.s

46% des salarié.e.s du secteur privé estiment que révéler son orientation sexuelle à son entourage professionnel contribue à mettre mal à l’aise ses collègues de travail[5]. L’ensemble des salarié.e.s doit pouvoir se sentir en confiance sur son lieu de travail, afin d’être efficace et épanoui.e. L’expression « plafond rose » est même utilisée, par analogie avec « le plafond de verre » pour les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes : il est nécessaire d’avoir un dialogue avec les personnes LGBT+, concernant leur intégration, leur déroulement de carrière et surtout leur bien-être au travail. L’entreprise est un acteur majeur pour éviter le repli sur soi de ces personnes et favoriser leur inclusion sociale.

– S’engager dans une démarche socialement responsable

Les discriminations, à raison de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, du genre, ou d’autres critères, sont punies par la loi[6]. Mais au-delà de la conformité légale, l’entreprise évolue en même temps que la société : avoir une démarche socialement responsable, c’est aussi reconnaître et prendre en compte les besoins, parfois individuels, de ses salarié.e.s. Permettre l’inclusion et le respect des personnes LGBT+, c’est s’inscrire dans une évolution positive, qui bénéficie à l’ensemble de l’entreprise mais aussi à la société toute entière.

[1] Baromètre sur l’inclusion des LGBT au sein des signataires de la Charge d’Engagement LGBT+, IFOP, L’Autre Cercle, 2017.

[2] Rapport annuel, SOS Homophobie, 2016.

[3] 8° Baromètre de perception des discriminations dans l’emploi, IFOP, Défenseur des Droits et Organisation Internationale du Travail, 2015.

[4] Enquête de l’Agence pour les Droits Fondamentaux de l’Union Européenne, 2013.

[5] 5° Baromètre sur la perception des discriminations au travail, Défenseur des Droits / Organisation internationale du travail, 2012.

[6] Article 1132-1, Code du travail. 

  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Les mots ont un sens
  • Campagne de sensibilisation contre les stéréotypes et les lgbt-phobies

 

FACE Grand Lyon se positionne en tant que ressource sur ces thématiques, pour accompagner directement les entreprises, grâce à cette campagne de sensibilisation qui a vocation à être diffusée le plus largement possible, mais également par la production en cours d’un guide conseil & ressources.

 

Entreprises, vous avez la possibilité de sensibiliser vos salariés contre les stéréotypes et les LGBT-phobies : n’hésitez pas à télécharger et diffuser dans vos locaux les affiches de notre campagne !

 

 

LGBT : le sigle renvoie à « Lesbiennes, Gays, Bi et Trans ». Il peut être accompagné d’un « + » pour inclure l’ensemble du spectre du genre et des orientations sexuelles qui existent. On peut également le croiser sous une forme plus complète : LGBTQIAA+ (Lesbiennes – Gays – Bis – Trans – Queers – Intersexes – Aromantiques – Asexuelles et +).

Hétérosexuel.le.s : Femmes ou hommes attiré.e.s romantiquement et/ou sexuellement par des individus du sexe opposé.

Lesbiennes/Homosexuelles : Femmes attirées romantiquement et/ou sexuellement par des femmes.

Gays/Homosexuels : Hommes attirés romantiquement et/ou sexuellement par des hommes.

Bisexuel.le.s : Personnes attirées romantiquement et/ou sexuellement par les hommes et les femmes.

Pansexuel.le.s : Personnes attirées romantiquement et/ou sexuellement par des personnes de tous les genres/sexes.

Queers : Terme à l’origine militante qui signifie la non-appartenance à l’hétérosexualité ou à l’identité cisgenre.

Intersexes : Personnes nées avec les caractéristiques anatomiques des deux sexes.

Aromantiques/Asexuelles : Personnes qui ne ressentent pas d’attirance romantique, ou d’attirance sexuelle.

Transidentité : Identité d’une personne dont le genre n’est pas celui qui lui a été assigné à la naissance en fonction de son anatomie et de ses caractéristiques génétiques.

Trans/Transsexuel.le/Transgenre : personne qui s’identifie à un autre genre que celui qui lui a été assigné à la naissance.

Transition : Période d’évolution physique, psychologique et sociale d’une personne trans.

MtoF : Sigle qui correspond à « Male To Female » ; personne née de sexe masculin et qui souhaite transitionner vers un sexe féminin.

FtoM : Sigle qui correspond à « Female to Male » ; personne née de sexe féminin et qui souhaite transitionner vers un sexe masculin.

Cisgenre : Individu qui s’identifie au genre assigné à sa naissance.

Transphobie : Ensemble des préjugés et discriminations dont sont victimes les personnes trans.

Coming-out : Fait de parler d’une chose personnelle considérée comme intime. Ici, le coming-out concerne le fait de révéler son orientation sexuelle ou son identité de genre.

Lexique sur les transidentités inspiré du lexique de l’association Chrysalide. 

 

Logo FACE Grand Lyon
logo délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et à la haine anti LGBT
La Course De La Diversité Lyon 2018

#LaCourseDeLaDiversité2018 – une 2nde édition réussie !

Après une première édition locale en 2017 au Parc Parilly, nous vous avions donné rendez-vous pour la seconde édition au Groupama Stadium le 12 octobre 2018.

Réel levier pour la diversité, cette journée organisée par FACE Grand Lyon et la Ligue AURA de la Fédération Française du Sport d’Entreprise a été représentative de la cohésion sociale, de la solidarité, du respect, et de la fierté d’appartenance.

Dès midi, le Village d’Animations a ouvert ses portes dans l’enceinte du Groupama Stadium, avec de nombreux stands de sensibilisation et d’activés sportives et ludiques.

Il s’est organisé autour de quatre grands pôles : bien-être, activités physiques, diversité, et handisport & sport adapté :

  • initiation au basket-fauteuil, cécifoot, tennis de table, tir au laser et swissball ;
  • parcours santé, ostéopathe et massage de récupération ;
  • jeux égali’temps et quadricaz ;
  • vélo smoothie au cœur d’un espace d’échanges autour de la diversité.

 

  • La Course De La Diversité Lyon 2018
  • La Course De La Diversité Lyon 2018
  • La Course De La Diversité Lyon 2018
  • La Course De La Diversité Lyon 2018
  • La Course De La Diversité Lyon 2018
  • IMG_7169
  • La Course De La Diversité Lyon 2018

 

 

L’édition 2019 marque un tournant au travers de l’engagement de nombreux ambassadeurs sportifs venus échanger au cœur du village :

Rémy Vercoutre, Manon Doyelle, Sonia Bompastor, Patrice Martin, Samuel Dumoulin, Camille Frison, Armand Thoinet, Hacine Cherifi, Olivier Gentilini, Clément Colomby, Christophe Durand et Lesa Mayes-Stringer.

 

Dès 13h45, l’échauffement collectif a débuté en musique, animé par l’entreprise Punch’In, pour ensuite lancer le grand départ de la course à 14H. Sous le soleil lyonnais, chaque participant a franchi la ligne d’arrivée à son rythme, après un tour de stade impressionnant !

Dans l’après-midi, après un ravitaillement vitaminé bien mérité pour les sportifs, les trophées ont été remis récompensant notamment les duos les plus représentatifs de la diversité : duo mixité, duo handicap, duo intergénérationnel, duo libre, et aussi les entreprises les plus mobilisées.

 

Les bénéfices récoltés lors de cette journée vont permettre la réalisation de CV vidéo pour les personnes susceptibles d’être discriminées lors de leur recherche d’emploi.

 

  • La Course De La Diversité 2018
  • La Course De La Diversité 2018
  • La Course De La Diversité 2018
  • La Course De La Diversité 2018
  • La Course De La Diversité 2018
  • La Course De La Diversité 2018
  • La Course De La Diversité 2018

Nous vous attendons encore plus nombreux, et encore plus motivés pour
La Course De La Diversité 2019 !
Plus d’informations sur la troisième édition de la course très prochainement…

FACE Grand Lyon et la Ligue AURA de la Fédération Française de Sport en Entreprise tient à remercier Com/ une différence pour la conception et l’organisation du Village d’Animations, les ambassadrices et ambassadeurs sportif.ve.s pour leur présence tout au long de cette journée, les nombreux bénévoles qui ont permis le bon déroulement de la course, les animateur.trice.s du village, les entreprises qui se sont investies lors de cet événement et surtout les participants, coureurs ou marcheurs portant fièrement le dossard de la diversité !

Logo du projet Bienvenu.e.s

FACE Grand Lyon forme votre entreprise gratuitement à l’interculturalité

Depuis plusieurs années, FACE Grand Lyon participe à un projet d’accompagnement des personnes primo arrivantes dans leurs recherches d’emploi avec le soutien du FAMI (Fond Asile Migration Intégration). Le projet Bienvenu.e.s développé sur 3 ans comprend la mise en place d’une formation à l’interculturalité. Elle doit permettre aux entreprises de mieux appréhender les relations interculturelles et favoriser les conditions pour un meilleur accueil.

Pourquoi une formation ?

Le taux de chômage élevé des migrants, associé à une relative augmentation des flux migratoires au sein et vers l’Europe, rend difficile l’intégration des migrants sur le marché du travail et /ou vers le système éducatif. Nous partons du constat que de nombreuses entreprises mènent une réflexion sociétale sur la façon dont elles peuvent contribuer à intégrer les migrants. Or, de multiples questions sont liées à ces initiatives : comment évaluer des compétences sanctionnées par des diplômes étrangers ? Ce recrutement entraînera -t-il des difficultés administratives spécifiques ? Comment faciliter l’intégration d’une personne de nationalité étrangère dans une entreprise ?

Il s’agit de lutter contre nos stéréotypes et de s’informer sur les solutions d’accueil dans les meilleures conditions possibles.

Contenu de la formation :

La formation comprend des modules en présentiel et des modules en ligne type MOOC (Massive Open Online Cours) qui sont développés par une entreprise spécialisée dans l’interculturalité : Elan Interculturel.

4 modules sont développés :

  1. L’interculturalité dans notre société et en entreprise (MOOC) à destination de toute l’entreprise
  2. Recrutement et intégration des personnes étrangères (présentiel, ½ journée) à destination des DRH, Cadres, responsables de service…
  3. Management et communication interculturelle (présentiel, ½ journée) à destination des manager.euse.s ou collaborateur.rice.s
  4. Parrainage (MOOC) à destination de toute l’entreprise

Une formation pour qui ?

FACE Grand Lyon dispose de 20 places gratuites pour les modules 2 et 3. La formation sera disponible à partir du mois de septembre

Les MOOC sont gratuits et accessibles à tou.te.s

 

Pour plus d’informations : Mathilde Guiot, chargée de mission emploi et diversité

m.guiot@fondationface.org

06 41 30 98 45

 

Fonds Asile, Migration et Integration

palais de la bourse lyon

Une Assemblée Générale à la CCI Lyon Métropole

L’Assemblée Générale 2018 de FACE Grand Lyon s’est tenue mardi 19 juin à la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) Lyon Métropole.

Le Conseil d’Administration et les membres des entreprises adhérentes se sont réunis autour de l’équipe et du Président José Messer. Les rapports moral et financier ont été présentés et les membres du Conseil d’Administration ainsi que du Bureau renouvelés.

Cette Assemblée Générale a été suivie d’une table ronde sur la thématique de l’Education & de la Diversité, l’objectif étant de mettre en avant les différentes actions mises en œuvre par le club avec ses entreprises adhérentes et partenaires sur le sujet. 

Sans-titre-1

José Messer, Président de FACE Grand Lyon, a introduit cette table ronde avec une intervention au sujet des mesures pour les quartiers défavorisés présentées le 22 mai par Monsieur Emmanuel Macron. Le lien avec notre activité Education & Culture a été effectué avec l’annonce de 30 000 stages à venir pour les élèves des QPV. 

Cette intervention a été appuyée par le témoignage de Madame Muriel Robichet, Chargée de mission Education Economie (Rectorat de Lyon), concernée par la Charte SOS Stage, puis par celui de Monsieur Patrick Blayac, Directeur de la Responsabilité Sociale et Sociétale au sein de SUEZ Recyclage et valorisation France. L’entreprise avait accueilli une dizaine de jeunes du collège Alain de Saint Fons cette année dans le cadre d’un stage collectif de 3ème sur la base d’un sujet commun : « Comment aider les ambassadeurs du tri à convaincre les habitants de Saint-Fons à trier leurs déchets ? »

Madame Nicole Heritier, Directrice Diversité et Innovations Pédagogiques au sein de Formasup ARL, a témoigné sur la promotion de l’égalité des chances et de traitement auprès des jeunes par le biais de l’apprentissage. Un retour d’expérience des actions diversité menées avec notre club est ensuite venu clore son intervention.

Monsieur Gilbert Deleuil, sous-préfet chargé de mission à la politique de la ville a conclu cette table ronde en apportant des précisions concernant les mesures gouvernementales et en mettant en avant l’importance des Nouvelles Politiques Emploi Education et Formations.

Photo du balais de la bourse lyon
Photo de la salle au palais de la bourse

Cette table ronde enrichissante a été poursuivie par un cocktail dînatoire convivial, favorisant les échanges et la mise en réseau des acteurs présents. 

FACE Grand Lyon décroche le Trophée RSE remis à la Soirée Diversités & Entreprises !

Jeudi 31 mai a eu lieu la soirée Diversités & Entreprises, un événement annuel imaginé et produit par le Groupe Progrès. L’objectif est de mettre en rapport les personnes issues de la diversité avec le monde de l’entreprise, de valoriser les différences et de favoriser l’insertion des publics discriminés dans la vie active.

Cet événement met en valeur des démarches et des parcours marquants et innovants visant à réduire les discriminations autour de cinq domaines : les seniors, les femmes, les personnes handicapées, l’orientation sexuelle et la diversité culturelle. Cette 10ème édition a été parrainée par le journaliste et animateur de télévision Harry Roselmack.

Après une table ronde enrichissante sur le thème « En quoi la diversité est un atout dans l’entreprise ? », la soirée s’est poursuivie avec une conférence de Zohra Bitan au sujet de l’atout des jeunes des quartiers pour la France.

conférence sur l'atout des jeunes des quartiers pour la France par Zohra Bitan

Le moment tant attendu, la remise des trophées, a ensuite eu lieu. Le Groupe Progrès à récompensé notre Club d’entreprises FACE Grand Lyon par la remise du trophée de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise, pour avoir été précurseur de la semaine « Agir RSE, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action ».

Une semaine destinée à promouvoir de façon innovante la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) sur la Métropole Lyonnaise au travers d’événements présentiels et d’une animation digitale quotidienne.

Remise du trophée RSE à FACE Grand Lyon
Remise du trophée rse à FACE Grand Lyon

Cette année, 7 trophées étaient en jeu : 

  • Trophée de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise récompensant une structure ayant mis en place une démarche particulièrement efficace d’un point de vue de l’économie durable, sociale ou environnementale. Trophée remis à FACE Grand Lyon pour la Semaine  « Agir RSE, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action ».
  • Trophée du recrutement et de l’intégration en entreprise qui récompense une action mise en place par une entreprise ayant une politique de recrutement ou de formation particulièrement performante en matière d’intégration des catégories habituellement discriminées. Trophée remis à La Perle Sushi.
  • Trophée de l’entreprenariat international qui récompense une entreprise, une association, une collectivité ayant mis en place une action originale et performante du point de vue de l’ouverture sur l’international. Trophée remis à Silverprod SAS.
  • Trophée de l’insertion en entreprise qui récompense une entreprise mettant en place une démarche originale pour favoriser la cohésion d’équipe au sein de l’entreprise. Trophée remis à EDF pour son projet « Nouvelle chance ».
  • Trophée de l’innovation en entreprise qui récompense une action particulièrement innovante en matière de lutte contre les discriminations. Trophée remis à la Compagnie Hallet Eghayan
  • Trophée du vivre ensemble en entreprise qui récompense une entreprise contribuant à la qualité du lien social. Trophée remis à l’Education Nationale.
  • Trophée coup de cœur du jury, remis à l’entreprise Handysoie.
partenaires de l'événement

Toute l’équipe de FACE Grand Lyon est fière de ce trophée, une belle initiative saluée par notre réseau d’entreprises adhérentes et qui met en valeur notre expertise RSE et nos actions innovantes. 

Rendez-vous du 8 au 12 octobre 2018 pour la seconde édition de la semaine « Agir RSE » !